Clinique International du Parc Monceau

FRAIS D'HOSPITALISATION

RÈGLEMENTS

  • Pour un séjour en ambulatoire, les frais d’hospitalisation et éventuel supplément hôtelier sont à régler à la préadmission.

CHÈQUE DE CAUTION

  • Au moment de votre pré-admission ou de votre admission, il vous sera demandé un chèque de caution pour les frais à votre charge.
  • Le chèque de caution est restitué après le paiement définitif des factures par la sécurité sociale, la mutuelle et le patient, selon la part de chacun.

FRAIS À LA CHARGE DE L’ASSURÉ SOCIAL

  • PARTICIPATION FORFAITAIRE
    La participation forfaitaire est une franchise de 18 € à la charge du patient, qui s’applique pour tout acte supérieur à 120EUR (Décret n°2011-201 du 21 février 2011).

  • LE TICKET MODÉRATEUR
    Le ticket modérateur représente la partie des frais non pris en charge par la sécurité sociale.

  • SUPPLÉMENTS HÔTELIERS OU SUPPLÉMENTS DE RESTAURATION
    La clinique ne peut accepter le tiers payant qu’avec certaines mutuelles.
    Renseignez-vous au préalable auprès de votre mutuelle.

SI VOUS N’ÊTES PAS ASSURÉ SOCIAL

Vous devrez régler la totalité des frais d’hospitalisation sur la base d’un devis préalablement établi par la clinique et accepté par vos soins.

MOYENS DE PAIEMENT : FRAIS D'HOSPITALISATION

  • Chèque, carte bancaire ou espèces.
 

Actualités

Plus d'articles

Pratique

Pratique

Prendre rendez-vous

Pour prendre rendez-vous en ligne, c'est simple et rapide
cliquez sur le lien ci-dessous et laissez-vous guider.

Venir au centre / Nous contacter

Arrow

Clinique International du Parc Monceau

Venir au centre

Informations à venir

Nous contacter

Téléphone

Nous appeler

Tél : 01 48 88 25 25

Email

Nous envoyer un email :

Cliquez ici
Clinique International du Parc Monceau

21 rue de Chazelles,
75017 Paris

Nos engagements

Développement durable

Responsabilité Sociétale de l’Entreprise

Notre approche RSE est transversale, opérationnelle et souhaite être au plus proche du terrain.
Dons d'organe

Dons d'organe et de sang

Plus de 14400 malades qui chaque année ont besoin d'une greffe d'organe. Le principal obstacle à la greffe est le manque persistant d'organes
disponibles.